Liens d'accessibilité

Soudan : le président Bush ordonne un pont aérien en appui à la force mixte ONU-UA au Darfour


Le Président américain George Bush a approuvé la mise en place d’un pont aérien pour livrer du matériel et des véhicules aux soldats de la force mixte ONU-Union Africaine au Darfour, dans l’Ouest du Soudan. M. Bush a annoncé cette décision aujourd’hui, à l’issue de ses entretiens à la Maison Blanche avec le vice-président soudanais et président de la région autonome du Sud Soudan, Salva Kiir.

L’opération, qui commencera immédiatement, permettra de fournir aux troupes onusiennes et africaines les véhicules et l’équipement dont elles on besoin pour assurer la protection des civils du Darfour, précise un communiqué du conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche, Stephen Hardley. Ce dernier a par ailleurs défendu l’administration Bush contre les critiques du journaliste du « New York Times » Nicholas Kristof, qui a écrit que les Etats-Unis doivent exercer une pression militaire sur le Soudan pour faire cesser les massacres au Darfour. M. Hardley a fait remarquer que les groupes militant pour la cause du Darfour sont opposés à une telle idée, estimant que cela entraverait l’aide aux millions de déplacés du Darfour.

S’adressant à la presse, le président Bush a expliqué avoir discuté avec Salva Kiir des moyens de ramener la paix au Darfour et de mettre en œuvre l’accord de paix de 2005 ayant permis de mettre un terme à 22 ans de conflit entre le Nord et le Sud-Soudan. Le leader du Sud-Soudan a, de son côté, déclaré que son peuple n’oubliera jamais M. Bush pour l’appui de son administration aux négociations ayant abouti à cet accord.

Les entretiens entre les deux hommes ont lieu à Washington alors que le Président Soudanais, Omar Hassan al-Bashir, menace d’intensifier les attaques contre les civils au Darfour si la Cour Pénale Internationale délivre contre lui un mandat d’arrêt pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, comme celle-ci l’a laissé entendre.

XS
SM
MD
LG