Liens d'accessibilité

Gabon : le gouvernement d’ouverture n’est pas une panacée, estime Zacharie Myboto


Le président Omar Bongo Ondimba a appelé à la formation d’un gouvernent de large ouverture. Ce besoin traduit une volonté de voir les autres Gabonais s’accommoder à la gestion de la chose publique, a-t-il déclaré dans son discours à la nation à l’occasion du nouvel an, expliquant qu’il aussi de prendre en compte les besoins nationaux liés à la situation économique mondiale.

« Le président de la République fait, une fois de plus, le constat de l’action gouvernementale ; c’est en définitive un échec qui rejailli aussi sur l’action gouvernementale », a déclaré Zacharie Myboto, leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement, UGDD. Pour ce qui est du gouvernement d’ouverture, le président de l’UGDD a dit que son parti attend « que les choses se précisent d’avantage. » Son parti, a-t-il, étudiera la question et y répondra en temps opportun. « Un gouvernement d’ouverture n’est pas la panacée pour résoudre les maux dont souffrent les Gabonais », a-t-il fait savoir.

XS
SM
MD
LG