Liens d'accessibilité

RCA : la question du Premier ministre de consensus divise l’opposition


La nomination d’un premier ministre à la tête d’un gouvernement de consensus est loin de faire l’unanimité en République centrafricaine. L’Alliance démocratique pour le progrès (ADP) dirigée par Olivier Gabirol a rejeté aujourd’hui la position de l’Union des forces vives de la nation, la coalition de partis d’opposition, qui milite pour la nomination d’un Premier ministre de consensus. L’ADP pourtant membre de cette coalition estime que ce principe n’a pas été retenu par le dialogue politique inclusif. Ces divergences au sein de l’opposition marquent l’actualité de cette fin d’année en Centrafrique. 2008 a aussi été émaillée par des conflits sociaux et des affaires de corruption, explique Thierry Mbomba rédacteur en chef du journal Le Démocrate à Bangui.

XS
SM
MD
LG