Liens d'accessibilité

Présidentielle ghanéenne: retard dans la publication des résultats du second tour, mais Atta-Mills prédit sa victoire


Les responsables de la Commission électorale ghanéenne ont décidé de différer l’annonce des résultats du second tour de la présidentielle. Ils se proposent de se concerter avec les responsables du Nouveau Parti patriotique, au pouvoir, et ceux du Congrès national démocratique dont le candidat, John Evans Atta Mills, est crédité d’une légère avance sur Nana Akufo-Addo après dépouillement du scrutin dans la plupart des 230 circonscriptions du pays.

Le président de la Commission électorale ghanéenne, Kojo Afari-Djan, entend faire recommencer le scrutin dans l’une des circonscriptions le 2 janvier prochain, rapporte Madiu Diallo du journal Bilingual Free Press à Accra.

S’adressant à la presse, M. Atta-Mills a annoncé qu’il s’attend à être proclamé président de la République et a exhorté ses partisans au calme. Le président du parti au pouvoir, Peter Mac Manu, a, de son côté, fait savoir que l’annonce, par les médias ghanéens, d’une victoire du candidat de l’opposition est prématurée. Il a fait savoir que son parti contestera les résultats de certaines circonscriptions qui, dit-il, sont entachés d’irrégularités.
Akufo-Addo avait défait Atta-Mills au premier tour mais, aucun deux n’ayant remporté la majorité absolue, les deux hommes se sont affrontés au second tour dimanche dans l’espoir de succéder au président John Kufuor.

Ancien procureur général de la République et ancien chef de la diplomatie ghanéenne, Nana Akufo-Addo s’était appuyé, dans sa campagne électorale, sur les progrès économiques du pays sous Kufuor. Professeur de droit et vice-président sous l’ancien dirigeant Jerry Rawlings, l’opposant John Evans Atta-Mills avait, de son côté, battu campagne sur le thème du changement, estimant qu’il était tant de mettre un terme à huit années d’un « misérable échec. »

Le Nouveau parti patriotique a perdu 21 sièges aux législatives pour se retrouver avec 107 sièges. Le Congrès démocratique national, lui, en a remporté 21 nouveaux pour porter son total à 114 sièges sur les 228 que compte l’Assemblée nationale ghanéenne.

XS
SM
MD
LG