Liens d'accessibilité

Somalie : la démission pacifique du président Yusuf offre une opportunité selon le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu


Le président intérimaire Abdullahi Yusuf Ahmed a annoncé, aujoud'hui, sa démission, admettant qu’il n’a pas été en mesure de rétablir la sécurité dans le pays. S’adressant aux législateurs somaliens, M. Yusuf a dit avoir remis sa lettre de démission au président de l’Assemblée nationale, qui assurera l’intérim jusqu’à l’élection d’un nouveau président. Il a reproché à la communauté internationale de n’avoir pas apporté à son gouvernement le soutien nécessaire à ses activités. Son départ intervient à quelques semaines du retrait des troupes éthiopiennes, principal soutien du gouvernement intérimaire somalien.


« C’est la première fois, dans l’histoire de la Somalie, qu’un président quitte pacifiquement le pouvoir », a souligné Ahmedou Ould Abdallah, représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en Somalie. « C’est un bon exemple de courage et de patriotisme », a-t-il dit, ajoutant qu’il revient aux Somaliens « d’oublier le passé, les vengeances contre vengeances et de s’orienter vers la paix et la stabilité. » Le départ annoncé des troupes éthiopiennes leur offrent l’opportunité « de se mettre d’accord » pour restaurer la stabilité qui existait dans leur pays avant 1990, a déclaré M. Ahmedou Ould Abdallah.


Selon le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en Somalie, les Somaliens sont en droit d’attendre « un soutien plus déterminé de la communauté internationale internationale.»




XS
SM
MD
LG