Liens d'accessibilité

Guinée : les jeunes officiers putschistes décrètent le couvre-feu à l’échelle nationale


Dans un communiqué à la radio, le Conseil national de démocratie et de développement (CNDD), qui a pris le pouvoir en Guinée, annonce l’imposition d’un couvre-feu de 20 h à 6 h du matin. Les putschistes parlent de mercenaires étrangers qui auraient été recrutés par des généraux loyalistes et seraient déjà dans le pays. Ils rejettent sur les partisans de la légitimité de l’assemblée nationale la responsabilité des possibles conséquences de cette initiative.

Sur le terrain, à Conakry, les témoins font état de foules qui applaudissent au passage des patrouilles des putschistes. Les jeunes officiers qui ont pris le pouvoir accusent le gouvernement du premier ministre Ahmed Tidiane Souaré de corruption, et ils promettent de faire le ménage. Ils annoncent aussi leur intention d’organiser des élections « libres et transparentes » d’ici à décembre 2010.

Côté loyaliste, M. Souaré et le président de l’Assemblée nationale Aboubakar Somparé continuent d’affirmer que le gouvernement reste en place. Ils soulignent que les putschistes sont peu nombreux et que le gouvernement œuvre pour rétablir la légalité constitutionnelle.

XS
SM
MD
LG