Liens d'accessibilité

Guinée : les jeunes officiers consolident leur autorité


Le capitaine Moussa Dadis Camara, leader du putsch, a annoncé mardi soir la formation d’un organe dirigeant intitulé « Conseil national pour la démocratie et le développement » (CNDD). Le no 1 du groupe est le capitaine Camara lui-même, chef de section du carburant à l’intendance de Conakry et membre de l’unité d’élite des bérets rouges. No 2 : le général de brigade Mamadou Ba Toto Camara, ex-attaché militaire à l’ambassade de Guinée à Washington. Le général Camara a été nommé récemment chef d’état major de l’armée par feu le président Lansana Conté.

Le premier ministre Ahmed Tidiane Souaré continue d’affirmer qu’il reste à la tête du gouvernement. Et le président de l’Assemblée nationale Aboubakar Somparé demande à la Cour suprême guinéenne de le nommer au poste de chef de l’Etat conformément à la Constitution nationale. Mais sur le terrain, les putschistes restent maitres des médias nationaux et de l’aéroport international de Conakry. Ils prennent de plus en plus de mesures pour consolider leur autorité de fait, signale notre correspondant à Conakry Maseco Condé.

XS
SM
MD
LG