Liens d'accessibilité

Affaire Blagojevich: la Cour suprême de l’Illinois refuse de démettre le gouverneur de ses fonctions 


Lisa Madigan, procureur général de l'Illinois, voulait que la Cour suprême de l'État prive le gouverneur Rod Blagojevich de tous ses pouvoirs. Le gouverneur est accusé d’avoir tenté de vendre le siège de sénateur laissé vacant par le président élu Barack Obama au plus offrant. Mme Madigan avait fait valoir que M. Blagojevich n’avait plus aucune légitimité pour remplir ses fonctions. Mais un porte-parole de la Cour suprême de l’Illinois a annoncé mercredi que cette requête avait été rejetée, sans fournir d’explications.

Le parlement de l'Illinois a aussi lancé lundi une enquête en vue de destituer le gouverneur. Mercredi, une commission de 21 députés s’est réunie pour la seconde journée consécutive en présence de l’avocat de M. Blagojevich pour tenter de déterminer quelles mesures – si nécessaires – seront prises contre le gouverneur. Il reviendra à cette commission de décider si la Chambre des représentants de l’Illinois devra, ou non, entamer une procédure de destitution contre le gouverneur.

Mercredi, Blagojevich s’accrochait, refusant toujours de démissionner. Il a annoncé qu’il romprait bientôt son silence pour présenter sa version des faits.

L’affaire a rejailli sur le futur secrétaire général de la Maison Blanche, Rahm Emanuel, qui, selon la presse américaine, aurait fourni à Blagojevich des noms de personnes pouvant prétendre au siège de M. Obama. Le président élu a déclaré qu’une enquête interne avait montré que ni lui, ni son équipe, n’étaient impliqués dans le scandale. Il a précisé que les procureurs fédéraux l’ont prié de ne pas révéler les résultats de cette enquête avant la semaine prochaine, par crainte que ces révélations n’entravent leur propre investigation.

XS
SM
MD
LG