Liens d'accessibilité

Plus de 31 millions d’Américains ont recours aux tickets alimentaires 


Plus de 31 millions d’Américains, victimes du ralentissement de l’économie mondiale et de la crise des secteurs financier et immobilier, ont aujourd’hui recours aux tickets alimentaires. Et environ 36 millions ont du mal à s’alimenter correctement.

Lorsque le prochain Congrès prêtera serment en janvier, sa priorité sera d’adopter un plan de relance de l’économie, qui renforcera également les protections sociales. On s’attend à ce que le Congrès augmente les programmes fédéraux d’aide alimentaire aux nécessiteux, dont les tickets alimentaires.

A Lexington dans l’Etat du Kentucky, au cœur de l’Amérique profonde, le centre de ravitaillement God’s Pantry Food Bank coordonne et distribue une aide alimentaire dans 49 comtés. « Nous sommes l’un des 204 centres de ravitaillement qui distribue des vivres à chaque comté du pays » explique un responsable.

Le centre reçoit des dons des grands producteurs céréaliers et autres fabricants. Il offre des vivres aux nécessiteux qui n’ont pas accès à une aide fédérale, et à ceux qui ne parviennent pas à joindre les deux bouts, même avec une aide du gouvernement. Dans le temps, explique une volontaire, Mandy Brahuha, le centre de ravitaillement aidait 800 familles par mois. Ce mois-ci, 1 900 ont sollicité une aide.

« C’est un type de client différent. Ce ne sont plus uniquement des handicapés ou des habitués des tickets alimentaires. Ce sont des gens qui n’ont jamais eu besoin d’aide jusqu’à présent », explique Mme Brahuha. Parmi ces gens: Michael Martin et sa famille. Cela faisait onze ans qu’il travaillait pour une compagnie d’électricité qui vient de licencier. Depuis quatre mois, il cherche du travail.

« Je veux travailler. Je cherche du travail. Je veux bien ramasser les feuilles mortes, n’importe quoi. Je suis même prêt à accepter une réduction de salaire. Je veux juste payer mes factures. Je ne veux pas qu’on m’aide » explique Mike Martin. Mais il a du céder, devant l’urgence de la situation, sa famille n’ayant pratiquement pas mangé pendant deux semaines. Il s’est présenté pour demander des tickets alimentaires. Le pire, dit-il, c’est la honte qu’il ressent à demander de l’aide. Lorsqu’on paie avec des tickets alimentaires, les gens vous regardent de drôle de façon, souligne-t-il.

Malheureusement, les nouvelles ne sont pas bonnes pour les chômeurs. Les Etats-Unis sont officiellement en récession et les analystes pensent que le chômage va encore augmenter d’ici à la fin de 2009. En conséquence, un plus grand nombre d’Américains auront besoin de tickets alimentaires.

XS
SM
MD
LG