Liens d'accessibilité

Premières démarches en vue de la destitution du gouverneur de l’Illinois au motif de corruption


Le parlement de l'État de l’Illinois a entamé l’instruction, en vue de la mise en accusation du gouverneur Rod Blagojevitch. Ce dernier est accusé d’avoir tenté de vendre le siège de sénateur laissé vacant par l’élection à la présidence de Barack Obama.

Une commission constituée de 21 membres de la Chambre des représentants de l’Illinois a organisé une réunion préliminaire, durant laquelle elle s’est engagée à procéder rapidement et avec prudence, aux fins de l’enquête. Elle fera ensuite des recommandations à la chambre siégeant en plénière.

Le gouverneur Blagojevich, qui a été arrêté la semaine dernière, puis remis en liberté sous caution, est accusé d’avoir chercher à tirer un profit financier de sa charge. Il peut en effet choisir qui va remplacer M. Obama à son poste de sénateur. Jusqu’à présent, le gouverneur refuse catégoriquement de démissionner et il continue à travailler.

Lundi, M. Obama a déclaré que ni lui, ni ses collaborateurs n’ont eu des contacts « inappropriés » avec le gouverneur Balgojevitch. Nombre d’hommes politiques de l’Illinois, notamment des personnalités de son propre parti, les démocrates, lui ont demandé de démissionner, sous peine de s’exposer à être mis en accusation.

Les républicains de l’Illinois souhaiteraient une élection partielle, pour leur donner une chance de remporter le siège de M. Obama. Mais lundi, les démocrates, qui sont majoritaires au Congrés, ont abandonné cette idée, au grand dam de beaucoup de républicains. M. Obama a renoncé à son siège au Sénat, peu après sa victoire dans le scrutin présidentiel de novembre.

XS
SM
MD
LG