Liens d'accessibilité

La Chambre des Représentants approuve le plan de sauvetage du secteur automobile


Le projet de loi prévoit de mettre à la disposition des trois grands constructeurs automobile américains – Chrysler, General Motors et Ford – jusqu’à 15 milliards de dollars. Chrysler et General Motors pourraient puiser dans ces fonds immédiatement. Ford a fait savoir à plusieurs reprises qu’il n’a pas de problèmes de liquidités dans l’immédiat, mais souhaite disposer d’une ligne de crédit de 9 milliards de dollars au cas où sa situation financière se détériorerait.

Les 15 milliards de dollars seront prélevés sur l’enveloppe de 25 milliards de dollars votée en septembre pour aider les constructeurs automobiles à développer des véhicules moins gourmands en essence et moins polluants.

De surcroît, le plan prévoit la création d’un poste de « tsar de l’automobile », haut responsable chargé de surveiller sa mise en application.

La mesure a donc été approuvée mercredi soir par les députés par 237 voix contre 170. Mais au Sénat, les républicains font toujours opposition, au motif notamment que le plan de sauvetage ne garantit pas suffisamment bien que les géants de l’automobile procèderont aux réformes nécessaires de leurs sociétés.

XS
SM
MD
LG