Liens d'accessibilité

RDC : les pourparlers de Nairobi dans l’impasse


Les négociations, à Nairobi, entre les délégations du gouvernement de Kinshasa et celles des groupes armés, y compris le CNDP de Laurent Nkunda, sont bloquées. Le médiateur onusien Olusegun Obasanjo en impute la responsabilité à la délégation du CNDP qui, dit-il, n’était pas mandaté pour prendre des décisions à Nairobi. A chaque étape, les rebelles disaient qu’ils devaient consulter leurs leaders, a expliqué l’ancien président nigérian.

Pour compliquer les choses, le CNDP a tenté d’étendre les discussions à la situation dans l’ensemble de la RDC et non plus seulement à l’Est du pays, a souligné l’émissaire onusien. Le président Obasanjo a dit qu’il enverra une équipe rencontrer le leader du CNDP, Laurent Nkunda, dans l’espoir de débloquer les négociations et résoudre les problèmes de la RDC.

Le chef rebelle demande des négociations directes, de haut niveau, avec le gouvernement de Kinshasa au sujet, dit-il, de la persécution des Tutsi congolais par les soldats gouvernementaux et les rebelles Hutu rwandais.

Aujourd’hui à Bruxelles, les pays de l’Union européenne ont poursuivi la discussion sur une requête de l’Onu concernant l’envoi de troupes européennes dans l’Est de la RDC. La Belgique, l’ancienne puissance coloniale, se dit disposée à fournir jusqu’à 500 soldats.

XS
SM
MD
LG