Liens d'accessibilité

RDC : 200 000 emplois du secteur minier supprimés du Katanga


L’industrie minière de la République démocratique du Congo est victime de l’effondrement des cours des matières premières, conséquence de la crise économique mondiale. Les autorités de la province du Katanga annoncent qu’au total, 300 000 emplois seront supprimés dans le secteur d’ici la fin de l’année. 200 000 ont déjà été perdus cette année dans cette province cuprifère de RDC en raison de la chute vertigineuse des cours du cuivre et du cobalt sur le marché mondial.

Cependant des mesures d’accompagnement ont été annoncées.Il s’agit notamment d’un gel des licenciements ainsi des négociations entre le patronat et les syndicats pour une réduction des salaires de façon à préserver les emplois, a expliqué le ministre provincial des mines du Katanga, Barthélemy Mumba Gama.

C'est le fruit de concertation qui a eu lieu hier à Lumumbashi entre les autorités provinciales, le patronat et les syndicats pour trouver les moyens d’attenuer les effets des licenciements massifs. Les syndicats sont satisfaits du processus qui a été engagé, affirme Eric Nonga, president de l’intersyndicale du Katanga.

XS
SM
MD
LG