Liens d'accessibilité

Zimbabwe : le Premier ministre Raila Odinga du Kenya demande l’envoi de troupes africaines


La frustration de la communauté internationale ne cesse de s’accentuer au sujet du régime du président zimbabwéen Robert Mugabe. Ainsi, le Premier ministre kenyan Raila Odinga appelle à l’envoi de troupes africaines au Zimbabwe pour mettre un terme la grave crise humanitaire dans ce pays. L’Union africaine doit immédiatement autoriser ce déploiement, a indiqué M. Odinga aujourd’hui, à Nairobi. Si des troupes africaines ne sont pas disponibles, alors l’Union doit permettre l’envoi de troupes onusiennes, a-t-il dit.

Abondant dans le même sens, un groupe d’anciens leaders internationaux a fait savoir, aujourd’hui, que le gouvernement zimbabwéen est incapable de sortir le pays de la crise actuelle. Ces leaders – parmi lesquels l’ancien président américain Jimmy Carter et l’ancien secrétaire général de l’Onu Kofi Annan – ont appelé la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) à s’impliquer plus activement dans la mise en œuvre de l’accord de partage de pouvoir au Zimbabwe.

Près de 600 personnes sont mortes du choléra depuis le mois d’août dans ce pays, qui fait face à l’effondrement de son système de santé et connaît de graves pénuries alimentaires. Les médias d’Etat zimbabwéens accusent les pays occidentaux d’utiliser l’épidémie de choléra pour mobiliser le soutien à un changement de régime au Zimbabwe. La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice appelle au renversement du président Mugabe au lieu d’œuvrer en faveur l’aide internationale au Zimbabwe, écrit le quotidien zimbabwéen « Sunday Mail » dans un éditorial.

XS
SM
MD
LG