Liens d'accessibilité

Bush très préoccupé par la hausse du chômage


Le président George Bush se dit très préoccupé par le nombre d’Américains ayant récemment perdu leur emploi. En novembre, on a assisté à la perte de plus de 500 000 emplois dans le pays et le taux de chômage s’établit désormais à 6,7%, soit le taux le plus élevé en 34 ans. Depuis le début de l’année, l’économie américaine a perdu 1,9 millions d’emplois.

« Mon administration », dit le président Bush, « s’efforce de s’attaquer aux racines du problème: la crise du marché de l’immobilier et le resserrement du crédit. On commence à constater une reprise dans le secteur du crédit » a fait observer le chef de l’exécutif américain.

Pour le président élu Barack Obama, chacune de ces pertes d’emploi représente « une crise personnelle » pour les ménages américains. Il convient de prendre d’urgence, des mesures pour répondre à la situation économique, mais il faudra du temps pour résoudre le problème, a avertit M. Obama.

Pendant ce temps, les PDG des trois grands constructeurs automobiles américains (General Motors, Ford et Chrysler) ont continué vendredi à plaider leur dossier au Congrès. Ils cherchent à obtenir des prêts du gouvernement, pour éviter la faillite.

Le président Bush a demandé aux parlementaires d’agir rapidement sur ce dossier, mais il se dit aussi préoccupé quant à la « viabilité » des grands constructeurs de Detroit, qui veulent recevoir une aide financière du contribuable américain.

XS
SM
MD
LG