Liens d'accessibilité

Sénégal: le Comité international pour le jugement de Hissène Habré redoute un enlisement du dossier


Le Comité international pour un jugement équitable de Hissène Habré, l’ancien président exilé au Sénégal tchadien, se dit inquiet des risques d’enlisement du dossier. En juillet 2006 l’Union africaine avait mandaté le Sénégal pour juger Hissène Habré pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité du temps où il dirigeait le Tchad, entre 1982 et 1990. La justice sénégalaise avait déjà été saisie du dossier Habré en l’an 2000, mais l’avait rejeté en se disant incompétente. Entre temps, l’Assemblée nationale sénégalaise a amendé la législation sénégalaise en vue de permettre la tenue d’un tel procès. Pour sa part, le gouvernement sénégalais pose le problème des ressources nécessaires au procès.

Aujourd’hui le Comité international pour un procès équitable de Hissène Habré commence à penser que le Sénégal traîne des pieds. « En 2000, déjà, lorsque le juge Demba Kandji avait inculpé Habré, cela a soulevé de grands espoirs, mais le politique est intervenu pour tout faire capoter », explique Me Mahamat Hassan Abakar, avocat tchadien. En dépit de grandes avancées, la volonté politique semble faire défaut, a souligné Me Abakar.

XS
SM
MD
LG