Liens d'accessibilité

Irak : signature d’un accord relatif au retrait des troupes américaines


L’ambassadeur des Etats-Unis à Bagdad Ryan Croker et le ministre irakien des Affaires étrangères Hoshyar Zebari ont signé, aujourd’hui, un protocole relatif au retrait des troupes américaines de l’Irak. M. Crocker a qualifié le document d’historique.Le pacte préconise le retrait des forces américaines des villes irakiennes d’ici juin 2009, et de l’ensemble de l’Irak d’ici la fin de 2011. Il remplacera le mandat de l’ONU sous l’auspice duquel se trouvent actuellement les forces américaines en Irak.

Le parlement irakien a entamé le débat sur ce dossier et le ministre irakien des Affaires étrangères, Hoshyar Zebari, a dit à la Voix de l’Amérique qu’il s’attend à une décision législative dans les 10 prochains jours. Il a ajouté qu’il est trop tôt pour prédire si les troupes américaines resteraient en Irak quand le nouveau mandat viendra à expiration dans 3 ans.Dans une interview avec la chaîne de télévision al-Arabiyah, le ministre irakien des affaires étrangères Hoshyar Zebari a indiqué que le protocole n’est pas contraignant vis-à-vis de la prochaine administration américaine du président élu Barack Obama.

A Washington, un porte-parole du département d’Etat a dit qu’il n’était pas en mesure de prédire si le pacte serait ratifié par le parlement irakien, ajoutant cependant que les Etats-Unis espèrent qu’il le sera.Le professeur Habib Hishow, chargé de recherche au CNRS en France, dit que les troupes américaines pourront probablement partir, mais cela ne veut pas dire que le problème sera résolu. « Si, demain, les Américains sortent – comme l’hypothèse nous laisse entendre – en 2011, c’est fort probable que les chiites vont mettre la main sur le pays et, derrière eux, il y a l’appui iranien », souligne le professeur Hishow.

XS
SM
MD
LG