Liens d'accessibilité

RDC : les évêques parlent d’un « génocide silencieux » dans l'Est


La situation continue de se dégrader dans l’Est de la RDC, où les rebelles du Conseil national de défense du peuple (CNDP) de Laurent Nkunda poursuivent leur avancée. Ceux-ci se trouvent désormais aux portes de la localité stratégique de Kanyabayonga. L’armée congolaise s’est retirée mardi de cette ville du Nord-Kivu non sans avoir pillé la population locale. Ces exactions ont été dénoncées par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, qui avait déjà dénoncé les massacres commis par le CNDP à Kiwandja.

A Kinshasa, les évêques dénoncent « un plan de balkanisation du pays » et évoquent « un génocide silencieux » au Nord Kivu. « Quand on tue des jeunes, quand on tue des gens d’une certaines ethnies, nous nous posons des questions pour savoir s’il ne s’agit pas là de la mise sur pied d’un plan de génocide », a expliqué le secrétaire de la Conférence des évêques du Congo, Mgr Fulgence Muteba.

XS
SM
MD
LG