Liens d'accessibilité

Etats-Unis : premier tête-à-tête Bush-Obama lundi à la Maison Blanche


Le président George Bush et le président élu Barack Obama se rencontreront lundi, en début d’après-midi, pour discuter de la transition à la Maison Blanche. La première dame Laura Bush recevra, de son côté, Michelle Obama, l’épouse de M. Obama, pour une visite guidée de la présidence américaine. Habituellement, cette visite du futur président est organisée plusieurs semaines après les élections. Toutefois, ce n’est pas le cas cette année, en partie parce que le pays est en guerre et aussi parce qu’il traverse une crise économique demandant une attention immédiate.

Le président élu Barack Obama a dit qu’il fera de l’économie sa principale priorité. « Je ne sous-estime pas l’ampleur de la tache qui nous attend. Nous avons pris d’importantes mesures à ce jour et nous aurons besoin d’autres actions durant cette transition et dans les mois à venir », a-t-il déclaré.

M. Obama a fait savoir qu’il formera son gouvernement assez rapidement tout en évitant les erreurs inhérentes à toute précipitation. Il comprend parfaitement l’urgence de la situation, mais veut s’entourer des cadres les plus qualifiés, assure-t-on dans son entourage. « Nous procédons de manière vigoureuse à la formation des noyaux des équipes économique et de sécurité nationale », a indiqué le chef de l’équipe de transition d’Obama, John Podesta.

La nouvelle équipe présidentielle examine plusieurs décisions de dernière minute prises par l’administration Bush, notamment celles qui s’inscrivent à l’opposé des points de vue de M Obama. Ces mesures pourront être aisément annulées ou amendées parce qu’aucune action législative n’est requise.

Malgré leurs divergences, le président Bush et le président élu Obama font tout pour signaler leur désir de coopérer durant la période de transition. Le premier a appelé ses collaborateurs à veiller à ce que le passage de témoin à la Maison Blanche s’opère avec le minimum d’accrocs possible. Pour sa part, M. Obama a souligné que, jusqu’au 20 janvier, M. George Bush restera le président des Etats-Unis.

C’est ce qui explique probablement la non participation du président élu au sommet économique que présidera M. Bush, à Washington, le 15 novembre. Barack Obama s’est toutefois entretenu au téléphone avec divers leaders du monde, notamment le président russe Dmitri Medvedev. Les deux hommes ont convenu que leurs pays ont une responsabilité commune dans la résolution de sérieux problèmes mondiaux.

Les relations avec la Russie se sont détériorées en raison du projet du président Bush de déployer en Pologne et République tchèque voisines de composantes d’un système de défense antimissile.

XS
SM
MD
LG