Liens d'accessibilité

Zambie : l’opposition conteste la victoire du président Rupiah Banda


Le Front patriotique, principal parti zambien d’opposition, a fait savoir qu’il saisira la justice mardi pour contester la victoire étriquée du président intérimaire Rupiah Banda à la présidentielle de jeudi. Le parti de Michael Sata dit qu’il demande un nouveau décompte des voix ainsi que la vérification des suffrages exprimés. M. Banda a prêté serment dimanche quelques heures après la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle par la commission électorale. Celle a crédité le président zambien de 40% des voix contre 38% à Michael Sata. Rupiah Bandah terminera les trois dernières années du mandat de cinq ans du défunt président Levy Mwanawasa.

Les partisans du Front patriotique se comptent essentielle dans les villes et, les premiers disponibles étant ceux des centres urbains, cela leur avait donné l’impression d’avoir gagné, explique Lucien Toulou de l’Institut électoral d’Afrique australe, à Johannesburg. Au fur et à mesure que les résultats des campagnes ont afflué, cette apparente avance a disparu, a-t-il dit. Selon M. Toulou, les observateurs tant nationaux qu’étrangers conviennent que le scrutin s’est déroulé dans de bonnes conditions. L'expert de l'Institut électoral de l'Afrique australe fait état d’une réelle volonté de transparence au sein de la commission électorale zambienne, qui a notamment décidé d’afficher les résultats de chaque bureau de vote immédiatement après le dépouillement du scrutin.

XS
SM
MD
LG