Liens d'accessibilité

Les juifs américains favorables à Obama


Le sondage annuel du Comité juif américain montre qu’une bonne partie des juifs américains appuient le candidat du parti démocrate, même s’ils sont moins nombreux qu’ils ne l’étaient en 2004 derrière John Kerry

A l’approche de l’élection présidentielle du 4 novembre, le Comite juif américain a procédé à un sondage annuel qui montre qu’une bonne partie des juifs américains appuient le candidat du parti démocrate Barack Obama, même s’ils sont moins nombreux qu’ils ne l’étaient en 2004 derrière John Kerry.

Chaque année, le Comité juif américain procède à un sondage, qui a permis de préciser que 57% des électeurs juifs interrogés disaient vouloir voter pour M. Obama, contre 30% pour John McCain, son rival républicain. Treize pour cent des juifs interrogés restaient indécis.

« Cinquante-sept pour cent, c’est un peu moins qu’on ne s’y attendrait de l’électorat juif à cette étape dans la campagne. En 2004, le sénateur Kerry rassemblait 69% des intentions de vote des juifs, et il a terminé avec 76% », explique un porte parole du Comite juif américain, Kenneth Blander.

Certes, en fin de compte, ces indécis pourraient voter pour le sénateur Obama, mais ils sont également très courtisés par le camp McCain, ajoute le responsable.

Une chose est certaine: le sondage du comité témoigne de la diversité de la communauté juive américaine. Huit pour cent des personnes interrogées se décrivent comme étant des juifs orthodoxes, 28% des conservateurs, 30% des juifs reformés et 31% ont avoué ne pas être pratiquant. Mais les juifs américains restent en majorité des démocrates. Cinquante-six pour cent sont inscrits au parti, contre 17% pour le parti républicain. Vingt-cinq pour cent des juifs se disent indépendants.

Toujours selon le porte parole du Comite juif américain, les juifs pourraient jouer un rôle clé cette année, surtout dans les États qui pourraient basculer d’un côté ou de l’autre: l’Ohio, la Pennsylvanie et surtout la Floride.

« Les juifs comptent pour près de 5% de l’électorat en Floride. C’est l’une des raisons pour lesquelles McCain et Obama passent tant de temps en Floride », affirme M. Bandler, en évoquant également la présence du puissant contingent cubain dans cet état.

Par contre, les juifs américains sont plus clairs en ce qui concerne les colistiers des deux candidats. Soixante-treize pour cent sont satisfaits qu’Obama ait choisi le sénateur Joe Biden comme numéro deux. Seulement 37% pensent que McCain a fait un bon choix en désignant la gouverneur de l’Alaska Sarah Palin comme candidate à la vice-présidence.

Parmi les principales préoccupations des juifs américains, selon M. Bandler: l’économie, la couverture médicale, la guerre en Irak et l’indépendance énergétique du pays. Bien sur, ils se soucient également de la sécurité de l’État hébreu, mais seulement 3% disent que c’est leur principal sujet de préoccupation.

XS
SM
MD
LG