Liens d'accessibilité

Niger : le gouvernement respectera le verdict de l’affaire Hadidjatou Mani


Les autorités nigériennes disent avoir pris acte du verdict de la Cour de justice de la CEDEAO, qui avait jugé, lundi, le Niger responsable d’inaction dans une affaire d’esclavage. Hadijatou Mani, une jeune Nigérienne de 24 ans, avait été vendue à l'âge de 12 ans. La jeune femme avait saisi la cour régionale après avoir porté plainte auprès de la justice de son pays pour obtenir sa liberté, sans succès.

Rappelant que « cette cour est l’émanation de tous les Etats membres », le ministre nigérien de la Communication, Mohamed Ben Omar, a expliqué la décision rendue dans cette faire « fera jurisprudence non seulement au Niger et dans les autres pays de la CEDEAO, mais aussi dans le reste de l’Afrique. Il a assuré que son pays versera à Mani les 10 millions de francs CFA de dommages et intérêts que lui a attribués la Cour.

XS
SM
MD
LG