Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : la date des élections dépend des Ivoiriens, rappelle le porte-parole de l’Onuci


Les partis politiques ivoiriens battent campagne tout en supputant sur l’opportunité d’un report de l’élection présidentielle du 30 novembre. Les délégués des principales forces politiques étaient en pourparlers ces jours-ci avec le facilitateur du processus de sortie de crise, le président Blaise Compaoré; des entretiens suspendus en raison de la participation du chef de l’Etat burkinabè au sommet de la Francophonie, qui s’ouvre vendredi à Québec au Canada.

De son côté le représentant du secrétaire général de l’ONU en Côte d’Ivoire, Yang J. Choi, a été successivement reçu ces jours-ci par le président Gbagbo et par le Premier ivoirien, Guillaume Soro. « Il s’agit de discuter du processus d’identification et de recensement électoral qui a été lancé il y a environ et voir surtout les obstacles logistiques à lever pour que l’opération puisse atteindre sa vitesse de croisière », a expliqué Amadoun Touré, porte-parole de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci).

Pour ce qui des prochaines élections en Côte d’Ivoire, M. Touré a réitéré que l’Onuci est déterminée à apporter son concours aux Ivoiriens, notamment en sécurisant le scrutin. « La date dépend des Ivoiriens ; la communauté internationale veut aider et espère que les élections auront lieu le plus tôt possible pour le bonheur des populations ivoiriennes », a déclaré le porte-parole de l’Onuci.

XS
SM
MD
LG