Liens d'accessibilité

Santé : première Journée mondiale de lavage des mains


Plus de 120 millions d’enfants, dans 70 pays sur les 5 continents, ont pris part à diverses opérations marquant la première Journée mondiale du lavage des mains, pratique qui peut sauver la vie de millions d’enfants, souligne l’UNICEF. Cette journée vise à changer le comportement des gens en leur apprenant que se laver les mains une règle d’hygiène indispensable. Véronique Taveau, porte-parole de l’UNICEF, précise que la diarrhée tue près de deux millions d’enfants chaque année, environ 500 000 d’entre eux en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.

« Si les enfants se lavent les mains avec de l’eau et du savon, après être allés aux toilettes, nous pourrons réduire de 50% le nombre d’enfants qui meurent chaque année avant l’âge de 5 ans. C’est quelque chose de très, très important », a-t-elle souligné. Œuvrer à la promotion de cette pratique d’hygiène contribuera, de manière significative, aux efforts visant à atteindre l’un des objectifs du défi du millénaire, à savoir réduire de 2/3, d’ici 2015, le taux de mortalité chez les jeunes enfants.

En Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, deux enfants sur 10 meurent avant l’âge de 5 ans et, toujours selon l’UNICEF, la pneumonie est la cause principale des décès chez les enfants de moins de 5 ans, coûtant la vie à près de 2 millions d’entre eux chaque année. Utiliser du savon pour se laver les mains peut réduire d’environ 23% le taux de contagion de cette maladie et d’autres infections respiratoires. Mais près de la moitié de la population mondiale n’a pas accès à des installations sanitaires adéquates.

XS
SM
MD
LG