Liens d'accessibilité

Mauritanie : le FNDD appelle l’Union africaine à prendre des sanctions contre la junte militaire


Les adversaires du coup d’Etat mauritanien du 6 août intensifient la lutte après l’expiration de l’ultimatum de l’Union africaine. Celle-ci avait donné à la junte militaire mauritanienne jusqu’au 6 octobre pour rétablir l’ordre constitutionnel et le président déchu, Sidi Oul Cheikh Abdellahi. Le Front national pour la défense de la démocratie en Mauritanie (FNDD) a exhorté aujourd’hui l’Union africaine à défendre sa crédibilité en adoptant des sanctions contre la junte militaire. L’opposition dénonce également la répression des manifestations en faveur du retour à l’ordre constitutionnel.

De son côté, la junte militaire dit « être sur la bonne voie » pour « remettre sur les rails le processus démocratique, processus travesti ces derniers mois par le régime de Sidi Ould Cheikh Abdallahi », a lancé le ministre des Affaires étrangères de la junte Mohamed Mahmoud Ould Mohamedou, après des entretiens à Ouagadougou avec le président burkinabè Blaise Compaoré.

XS
SM
MD
LG