Liens d'accessibilité

NIGER : le journaliste Moussa Kaka en liberté provisoire


Le journaliste nigérien Moussa Kaka est sorti de prison aujourd’hui, à Niamey. Il bénéficie d’une liberté provisoire après plus d’un an de détention. Directeur de radio Saraounya, Moussa Kaka, qui est, par ailleurs, correspondant de RFI et de Reporter sans frontière, est accusé « d’atteinte à l’intégrité du territoire national par entente avec les éléments du MNJ », la rébellion nigérienne ; ce qui est une requalification des charges de « complicité d’atteinte à l’autorité de l’Etat » initialement retenues contre lui.

Des poursuites avaient été lancées contre Moussa Kaka sur la base d’enregistrements de conversations téléphoniques avec les rebelles nigériens, notamment le leader du MNJ Agaly Alambo. « Je suis content de cette liberté provisoire en attendant le jugement de cette affaire », a dit Moussa Kaka, tout heureux d’avoir retrouvé sa famille et ses amis. Le confrère nigérien a dit n’avoir pas été maltraité en prison, mais a souligné avoir souffert de la privation de liberté, d’autant plus, a-t-il dit, qu’il est innocent des charges retenues contre lui.

XS
SM
MD
LG