Liens d'accessibilité

La Fondation Jhai met l’informatique à la disposition de villages isolés 


Une fondation caritative de Californie, la Fondation Jhai, cherche à mettre à la disposition de villageois d’Asie du sud et d’ailleurs des ordinateurs bon marchés, dont le coût est chiffré à la somme modique d’environ 200 dollars américains. Ces ordinateurs nécessitent très peu de courrant, et on peut les faire fonctionner grâce à de l’électricité produite par les pédales d’une bicyclette.

La Fondation Jhai est une organisation américaine sans but lucratif créée en 1997 par Lee Thorn, ancien combattant de la guerre du Vietnam qui avait pris part aux bombardements sur le Laos. Dans un esprit de réconciliation, sa fondation a entrepris des projets de développement communautaire dans des villages isolés du Laos, avant d’étendre ses opérations.

La Fondation Jhai a pu compter sur l'aide de Lee Felsenstein, un informaticien qui a conçu un ordinateur qui peut résister à la chaleur, à l'humidité, aux chocs, à la poussière et même à une immersion dans l'eau. Plus important encore, il fonctionne grâce au faible courant produit par la dynamo d'un vélo et un accumulateur de voiture.

L’ordinateur développé pour le Laos peut également servir à d’autres initiatives du même genre dans d’autres régions pauvres et éloignées en Asie et ailleurs dans le monde, notamment au Vietnam, Ghana et en Inde.

La Fondation Jhai fournit aux usagers et à des enseignants la formation nécessaire pour utiliser, voir même fabriquer ces ordinateurs. Grâce à ce projet, les villageois peuvent accéder à des services de téléphonie, à Internet et à des outils de planification d’affaires et de gestion.

Au Laos, les villageois ont indiqué qu’ils utilisent ces outils pour constituer des marchés locaux, créer des entreprises fournissant des produits et des services aux villes et pour communiquer avec des membres de leurs familles et des associés dans le reste du pays et à l’étranger.

XS
SM
MD
LG