Liens d'accessibilité

Afrique: la fin du Ramadan sur fond  de difficultés économiques


L’Aid El Fitr, la fête qui marque la fin du mois du jeûne du Ramadan dans le monde musulman, a commencé dans divers pays. Dans bien des cas, les célébrations étaient timides en raison de la flambée des prix des produits de premières nécessité. C’était le cas au Burundi où, la Communauté islamique du Burundi (COMIBU) a lancé un appel à la fraternité, à l’entraide et à l’unité. « Nous sommes conscients que la nation burundaise traverse un moment par rapport à la réconciliation, par rapport au passé, qui est douloureux », a déclaré cheikh Salum Issa Bagoribarira, président de la COMIBU à cette occasion. Cette année, les difficultés économiques au Burundi n’ont pas permis à certaines familles musulmanes du Burundi de souhaiter la fin du Ramadan comme elles le souhaiteraient.

Au Sénégal également, la fête de l’Aid s’est passée, comme les années précédentes, dans la division, certains Sénégalais s’étant alignés sur le calendrier de la Mecque. D’autres prieront mercredi, et même jeudi, donnant lieu à trois ou quatre jours fériés. La fête, cette année, s’est déroulée au Sénégal sur fond de difficultés économiques et de délestage d’électricité, souligne notre correspondant Alassane Samba Diop.

XS
SM
MD
LG