Liens d'accessibilité

Nigeria: le MEND annonce une trêve dans le delta du Niger


Le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger – le MEND – a annoncé hier qu’il a décidé d’observer un « cessez-le-feu unilatéral » dans la guerre qu’il a lancée la semaine dernière contre les installations pétrolières du delta du Niger. Le MEND, qui dit être passé à l’offensive suite à des raids aériens et terrestres de l’armée contre ses positions dans l’Etat de Rivers, a averti que d’autres groupes, hors de sa chaîne de commandement direct, pourraient ne pas respecter la trêve. La semaine d’accrochages a provoqué une baisse de 40% de la production nationale nigériane de brut.

Qu’est-ce qui a amené le MEND à cesser temporairement ses attaques ? Selon le professeur Ahmed Dan Fulani, directeur du Centre d’études stratégiques et internationales d’Abuja, les efforts du gouvernement, des dignitaires locaux et des compagnies pétrolières ont certainement convaincu le mouvement à suspendre sa campagne de violence. En réalité, ce groupe ne représente qu'une minorité de la communauté Ijaw, estime le professeur Dan Fulani, qui souligne que « des pouvoirs » locaux sont impliqués dans la violence que connaît le delta du Niger. Tant que ces pouvoirs ne seront pas neutralisés, il ne faut pas s'attendre à la paix dans cette région, a-t-il souligné.

XS
SM
MD
LG