Liens d'accessibilité

Jacob Zuma fixé sur son sort vendredi


Une cour de justice sud-africaine devrait statuer aujourd’hui sur le recours en annulation déposé par les avocats du leader de l’ANC, Jacob Zuma.

Les avocats de M. Zuma ont demandé au tribunal d’annuler les poursuites contre lui. Le leader de l’ANC, qui est poursuivi pour seize chefs d’inculpation, parmi lesquels figurent des accusations de corruption, racket et fraude, rejette ces allégations. On s’attend à ce que des milliers de ses partisans se rassemblent aujourd’ui devant la Haute Cour de Pietermaritzburg.

Si le tribunal décide de ne pas satisfaire cette demande d’annulation, le procès de M. Zuma pourrait se poursuivre durant la prochaine campagne à l'élection présidentielle prévue en 2009, dont le leader de l’ANC doit être l’un des principaux candidats .

Mercredi, une marche en faveur de M. Zuma a dégénéré à Durban, lorsque des manifestants ont lapidé les forces de l’ordre. Et en début de semaine, un caricaturiste a déclenché la colère de l'ANC en publiant un dessin qui mettait en scène M. Zuma, braguette déboutonnée, prêt à violer une jeune femme représentant la justice, tenue fermement à terre par les partis et syndicat de la majorité présidentielle. M. Zuma avait été acquitté de viol en 2006.

XS
SM
MD
LG