Liens d'accessibilité

7e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 : les Etats-Unis sont loin d’être à l’abri selon un cercle de réflexion


Un nouveau rapport du Partenariat pour une Amérique en sécurité (PSA) estime que les efforts en vue de protéger le pays contre des attaques nucléaires, chimiques ou biologiques sont défaillants. Utilisant le système américain de notes où A représente la plus forte note et F l’échec, le Partenariat donne une moyenne de « C » au gouvernement dans la lutte contre le terrorisme. « Il y a eu quelques progrès, et nous voulons le reconnaître. Mais nous sommes encore à un point où nous pensons que les efforts en vue de prévenir des attaques aux armes de destruction massive sont insuffisants », a expliqué Matt Rojansky, directeur du PSA.

Le Partenariat n’a accordé de note A dans aucune catégorie et sa meilleure note au gouvernement est un B attribué aux efforts en vue de détecter les armes nucléaires et chimiques et limiter l’accès aux agents biologiques. Washington décroche un D, la note juste au-dessus de F, pour la coordination des efforts antinucléaires et l’appui à ces efforts.
Le rapport de PSA et un appel à l’action, particulièrement en direction de la prochaine administration américaine, a expliqué M. Rojansky. « Nous devons exercer une certaine pression sur le Congrès et le président pour une meilleure coordination et un meilleur agencement de tous ces programmes », a -t-il dit. L’objectif est, selon Rojansky, « en partie, de permettre au prochain gouvernement au moins de connaître, de manière objective et bipartisane, la position actuelle du pays comparée à celle où nous étions il y a plusieurs années. »

Le directeur de PSA dit qu’il craint que la mémoire des attaques terroristes du 11 septembre 2001 s’efface de la conscience des Américains et soit progressivement remplacée par une complaisance vis-à-vis des menaces bien réelles auxquelles la nation fait face. Le Partenariat pour une Amérique en sécurité recommande que les Etats-Unis redoublent d’efforts, dans le court terme, en direction de la communauté internationale et réitèrent leur engagement à respecter les traités et conventions internationales. Sur le long terme, le PSA suggère un renforcement des relations avec des pays comme la Russie, qui dispose de matières et d’expertises convoitées par les terroristes.

XS
SM
MD
LG