Liens d'accessibilité

L’ouragan Ike se rapproche de la Floride


Après son premier passage dans l'Est de Cuba, l'ouragan Ike a atteint une seconde fois, mardi les côtes de l’île, cette fois-ci à l'ouest. Pour l’instant, le bilan est d’au moins quatre morts, même si plus d’un million de personnes avaient été évacuées. Il se pourrait que la tempête déverse jusqu’à 51 centimètres de pluies sur certaines régions de Cuba, provoquant des crues subites et des éboulements de terrain.

Mardi, l’ouragan, dont les vents atteignaient 120 km/heure, a frappé au sud de La Havane, déversant des pluies torrentielles sur la capitale.

L'ouragan a été rétrogradé en catégorie 1, mais il pourrait se renforcer au-dessus du Golfe du Mexique avant d’atteindre les côtes américaines. De violentes bourrasques affectent déjà les îles Keys, au large de la Floride. Les météorologues ont averti qu’Ike pourrait devenir un cyclone particulièrement puissant.

Si Ike conserve sa trajectoire actuelle, il devrait frapper les côtes du Texas samedi. Et à ce moment là, il pourrait avoir été reclassé catégorie 3, avertissent les météorologues. Les autorités de l’Etat ont déjà entamé leurs préparatifs en vue de l’arrivée de l’ouragan. Le gouverneur Rick Perry a déclaré 88 comtés « zones de désastre » et plusieurs villes de la région ont reçu l’ordre d’évacuer leurs populations. Dans le Golfe du Mexique, les sociétés pétrolières ont commencé à fermer leurs plates-formes de forage.

Mardi, à Genève, la Fédération internationale de la Croix-Rouge a lancé un appel de fonds de prés de 6 millions de dollars pour soutenir l’action humanitaire de la Croix-Rouge cubaine.

Par ailleurs, le bilan continue de s’alourdir en Haïti où l’on parle maintenant de 70 morts suite au passage d’Ike, alors que les tempêtes précédentes avaient déjà coûté la vie à environ 500 personnes. Un navire de la marine américaine, le USS Kearsarge, est arrivé près d'Haïti pour livrer du matériel de secours par hélicoptère.

XS
SM
MD
LG