Liens d'accessibilité

Négociations sur le partage du pouvoir au Zimbabwé : Mugabe et Tsvangirai plus optimistes


Au terme d’une seconde journée de négociations mardi sous l’égide du président sud-africain Thabo Mbéki, Robert Mugabe et le chef de l’opposition Morgan Tsvangirai se sont déclarés plus optimistes sur la proximité d’un accord.

Le leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) a dit hier à la presse que des progrès avaient été faits, et que les pourparlers reprendraient aujourd’hui. De son côté M. Mugabe a également fait état de progrès, en ajoutant que des désaccords persistaient. Par ailleurs, le responsable d’une faction dissidente du MDC, Arthur Mutambara, a été encore plus positif, parlant de progrès énormes.

M. Tsvangirai avait d’abord rejeté l’offre de M. Mugabe de rester au pouvoir et de conserver le contrôle des forces de sécurité. Le chef du MDC s’était vu offert par le président le poste de Premier ministre, sans pouvoir réels. Face au refus de M. Tsvangirai, M. Mugabe était passé aux menaces, disant qu’il formerait un gouvernement sans le MDC à moins que M. Tsvangirai n’accède à ses demandes.

Le MDC a remporté la majorité lors des élections législatives et présidentielle de mars dernier

XS
SM
MD
LG