Liens d'accessibilité

Etats-Unis: le président Bush annonce une réduction des troupes en Irak et l’envoi de renforts en Afghanistan


Les Etats-Unis enverront des renforts de troupes en Afghanistan tout en procédant à une réduction de leurs forces en Irak. C’est ce qu’a annonce le président George Bush dans une allocution mardi, à Washington. 8 000 hommes quitteront l’Irak d’ici à février 2009, y compris un bataillon de marines et une brigade de l’armée, a précisé le chef de l’exécutif. « Bien que l’ennemi en Irak reste encore dangereux, nous sommes passés à l’offensive et les forces irakiennes sont de plus en plus capables de prendre l’initiative et de remporter la victoire. Résultat: nous pouvons adopter une politique de collecte des dividendes…du succès et retirer nos troupes de combat d’Irak au fur et a mesure que la situation s’améliore sur le terrain », a expliqué le président Bush.

Toutefois, même après le retrait de ces 8 000 hommes, les effectifs américains sur le front irakien resteront supérieurs à leur niveau d’avant la décision de l’administration Bush d’envoyer des renforts sur place l’année dernière.

Concernant l’Afghanistan, le président Bush reconnaît que l’ennemi y progresse. D’où sa décision de renforcer les troupes américaines dans ce pays. « Le succès en Afghanistan est vital pour la sécurité des Etats-Unis et de leurs partenaires dans le monde libre. Mais en dépit du bon travail que nous avons déjà accomplis dans le pays, il est clair que nous devons en faire plus », a souligne le chef de l’exécutif américain.

Aussi, un bataillon de marines qui devait se rendre en Irak sera-t-il plutôt déployé en Afghanistan contre les Talibans. Les Etats-Unis comptent aussi accroître leur aide au Pakistan pour aider Islamabad à lutter contre les extrémistes musulmans et les combattants d’Al-Qaida qui utilisent les zones frontalières pakistanaises pour déstabiliser à la fois le Pakistan et l’Afghanistan voisin.

XS
SM
MD
LG