Liens d'accessibilité

Présidentielles américaines : la campagne du républicain John McCain revigorée par la convention


Il semble que la convention de St. Paul, la semaine dernière, ait donné un sérieux coup de pouce à la candidature du sénateur républicain John McCain. Ce dernier mène, en effet, dans deux sondages Gallup et est a égalité avec son rival, le sénateur démocrate Barak Obama, dans deux autres sondages réalisés à l’échelle nationale. Avant les deux conventions, la plupart des sondages donnaient Obama favori.

La campagne de McCain est dopée en ce moment, en grande partie, par la présence de sa colistière Sarah Palin, gouverneur de l’Alaska. « En politique, il y a des candidats qui invoquent le changement pour faire la promotion de leur carrière. Et il y a aussi des candidats, comme John Mcain, qui utilisent leur carrière pour promouvoir le changement », a déclaré Mme Palin dimanche, alors qu’elle présentait le sénateur McCain lors d’une tournée électorale dans le Missouri.

Depuis quelques jours, John McCain et Sarah Paulin placent résolument leur campagne sous le signe du changement. « Nous ne travaillons pas pour un parti, ou pour des intérêts particuliers. Nous ne travaillons pas pour nous-mêmes. Nous travaillons pour vous, nous allons assécher les marécages à Washington et nous attaquer directement aux intérêts spéciaux », promet le sénateur républicain.

Le sénateur démocrate Barack Obama, lui battait campagne dans le Michigan, Etat qui connaît l’un des taux de chômage les plus élevés du pays. « On ne peut pas nous raconter des histoires… On ne peut pas se réinventer. Les Américains ne sont pas stupides ! », a déclaré, à cette occasion, le sénateur Obama, qui a reçu un peu d’aide de son ex-rivale, la sénatrice Hillary Clinton. « Si nous voulons relever tous les défis auxquels nous sommes confrontés, alors que je vais modifier comme suit, ce que je disais à la convention de Denver: non et non, non à McCain et non à Palin ! », a dit, de son côté, Mme Clinton.

Le sénateur McCain estime qu’il a été « inspiré » quand il a choisi le gouverneur Palin comme colistière. Pour sa part, le vice président Dick Cheney se dit plein d’admiration pour le discours que la candidate républicaine a la vice-présidence a prononcé à la convention de St. Paul.

XS
SM
MD
LG