Liens d'accessibilité

Tchad : toujours pas de nouvelles de l’opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh malgré  la publication d’un rapport très attendu


On ne sait pas toujours ce qu’il est advenu de l’opposant Ibni Oumar Mahamat Saleh, disparu depuis l’offensive rebelle contre N’djamena le 3 février. C’est la conclusion du rapport de la commission d'enquête rendu public mercredi, avec un mois de retard. Les Tchadiens attendaient ces conclusions depuis la remise du document au président Idriss Déby Itno, le 4 août dernier. Le rapport devait faire la lumière sur l’offensive rebelle de février dernier contre N’Djaména et les graves violations des droits humains qui ont suivi, notamment l’arrestation de leaders de l’opposition.

Certains, comme Ngarledji Yorongar ou Lol Mahamat Choua, ont réapparu après quelques jours d’incertitude sur leur sort. Par contre, Ibni Oumar Mahamat Saleh qui, selon les témoignages, a été arrêté par des soldats tchadiens, a disparu dans laisser de traces. Les auteurs du rapport ont conclu « qu’aucune information ou élément de preuve n’ont pu être Obtenus sur le sort du leader enlevé le 3 février. Les gens pensent qu’il serait désormais décédé. »

Le fils de l’opposant, Hichem Ibni Oumar Mahamat Saleh, estime qu’il faut plutôt parler d’assassinat et accuse le président Idriss Déby Itno d’en être le commanditaire. « Le gouvernement tchadien a essayé de trouver un échappatoire en collant ces faits à des militaires isolés », a-t-il déclaré. « Malheureusement, la commission n’a pas élucidé les centaines d’autres cas non plus, elle s’est focalisée uniquement sur ce cas-là », a fait savoir, de son côté, le porte-parole du gouvernement tchadien, Mahamat Hissène.

XS
SM
MD
LG