Liens d'accessibilité

Libye : visite historique de Condoleezza Rice vendredi


La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice se rendra cette semaine en Libye, la toute première visite d’un chef de la diplomatie américaine dans ce pays depuis 1953. Les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et la Libye ont été rompues en 1972. Les entretiens entre Mme Rice et le leader libyen Muammar Khadafi marqueront le point culminant d’un processus de rapprochement qui a débuté en 2003. Cette année-là, la Libye avait accepté la responsabilité d’un certain nombre d’actes terroristes et accepté de supprimer son programme de missiles et d’armes de destruction de masse.

Le dernier obstacle à la visite de Mme Rice a été dégagé lorsque les deux pays ont convenu d’un mécanisme financier permettant de verser les dernières compensations en rapport divers attentats terroristes. C’est le cas notamment de celui de 1988 contre un avion de la compagnie américaine Pan Am au-dessus de l’Ecosse, attentat qui avait fait 270 morts.

En annonçant la visite de Mme Rice à Tripoli, le porte-prole du département d’Etat Sean McCormack a que celle-ci sera historique, ajoutant que le rétablissement relations normales entre les Etats-Unis et la Libye bénéficie de soutiens au sein des deux principaux partis américains.

La secrétaire d’Etat Rice encouragera les Libyens à poursuivre les réformes politiques et économiques et exprimera les préoccupations de Washington concernant l’état des droits fondamentaux en Libye, a expliqué David Welch, secrétaire d’Etat adjoint chargé des Affaires du Proche-Orient. Toutefois, M. Welch n’a pas révélé si le sort de l’opposant Fahti al-Jahmi sera abordé. Ce dernier est emprisonné depuis 2004 pour appelé à l’organisation d’élections et à l’autorisation d’une presse libre en Libye.

Mme Rice s’entretiendra avec les leaders portugais avant de se rendre en Libye, en Tunisie, en Algérie et au Maroc. Le dernier secrétaire d’Etat américain à visiter la Libye était John Foster Dulles, en 1953, sous l’administration du président Dwight Eisenhower.

XS
SM
MD
LG