Liens d'accessibilité

RDC : calme précaire dans l’Est après les affrontements entre les FARDC et les hommes de Nkunda


Des officiels de la mission de maintien de la paix de l’Onu en RDC (MONUC) disent qu’ils tentent de préserver la fragile trêve entre le gouvernement de Kinshasa et les rebelles du général déchu Laurent Nkunda. Un porte-parole de la MONUC, le colonel Jean-Paul Dietrich a indiqué aujourd’hui que les affrontements qui ont éclaté, hier, entre les troupes nationales et les rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de Nkunda, dans le territoire de Rutshuru, au Nord Kivu, ont cessé, mais la situation demeure tendue, notamment à Goma, chef-lieu de cette province.

Le colonel Dietrich a ajouté que des officiels onusiens continuent les négociations avec les deux parties. La Monuc a dépêché des Casques bleus sur place pour s’assurer que les deux parties se retirent sur leurs positions initiales.

Le général Nkunda a formé son groupe politico-militaire en 2004 pour, dit-il, défendre les Tutsi congolais des rebelles Hutu rwandais. Et bien que le CNDP ait signé l’accord de Goma en janvier, des accrochages continuent d’avoir lieu entre ses combattants et les soldats gouvernementaux.

XS
SM
MD
LG