Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le républicain John McCain choisit Sarah Palin comme colistière


Le sénateur de l’Arizona, candidat présumé du parti républicain aux présidentielles de novembre, a désigné comme colistière une personnalité susceptible de recueillir l’assentiment de l’aile conservatrice de parti son parti. Lors d’un meeting électoral aujourd’hui, à Dayton, dans l’Ohio, il a annoncé le choix de Mme Sarah Palin, gouverneur de l’Etat de l’Alaska, une inconnue sur la scène politique nationale. C’est la deuxième fois qu’une femme est choisie, aux Etats-Unis, comme candidate à la vice-présidence depuis que le démocrate Walter Mondale, avait retenu Geraldine Ferraro comme colistière lors de sa campagne électorale infructueuse de 1984.

Elue en 2006, Mme Palin est, à 44 ans, la première femme et la plus jeune personne à diriger l’Etat de l’Alaska. Très articulée sur les questions d’éthique politique, elle jouit d’une côte de popularité de 80% dans son Etat ; ce qui a valu d’être préférée par McCain à d’autres candidats plus connus. « J’ai découvert quelqu’un ayant la réputation de confronter les intérêts particuliers et les bureaucraties ancrées, quelqu’un qui a lutté contre la corruption et les politiques défaillantes du passé, qui a empêche le gouvernement de gaspiller l’argent du contribuable », a-t-il dit.

Mère de cinq enfants, dont le dernier, né en avril, souffre du syndrome de Down, Palin est contre l’avortement ; un sujet qui tient à cœur aux conservateurs et électeurs évangélistes, dont le soutien sera essentiel au succès de McCain en novembre. Pour les analystes, McCain vise, en sélectionnant Mme Palin, à capitaliser sur la déception des partisans de l’ancienne première dame Hillary Clinton, qui a échoué dans la course à l’investiture du parti démocrate contre Barack Obama. Le sénateur tenterait également de rassurer les Américains concernant son âge. Il aurait 72 ans au moment de sa prise de fonction en janvier s’il est élu en novembre.

Cote démocrate, le sénateur de l’Illinois Barack Obama entame aujourd’hui les deux derniers mois de sa campagne électorale, après avoir officiellement accepté hier la nomination du parti comme candidat à la présidence ; le premier Noir à être le porte-étendard d’une des deux principales formations politiques du pays.

Monsieur Obama et le sénateur du Delaware Joe Biden, son colistier, effectueront une tournée en autobus dans plusieurs Etats-clé. Leur objectif : rencontrer des électeurs et prononcer des discours lors de meetings électoraux.

XS
SM
MD
LG