Liens d'accessibilité

La convention nationale démocrate bat son plein à Denver


La convention démocrate de Denver, dans le Colorado, s’est ouverte, hier soir, par un émouvant hommage au sénateur Edward Kennedy du Massachussets. Ce dernier a dit aux délégués que pour rien au monde il n’aurait manqué l’occasion de passer le relais à Barak Obama, candidat à la présidence des Etats Unis.

Avant l’intervention de M. Kennedy, les délégués ont pu voir, sous forme de documents d’archives, un hommage à sa lutte pour les droits civiques et à l’œuvre de ses deux frères assassinés. Le sénateur Kennedy se remet d’un cancer au cerveau et son intervention à la convention de Denver lui a valu un accueil particulièrement chaleureux.

Egalement au programme, hier soir, Michelle Obama, l’épouse du sénateur Obama, qui a mis en évidence le fait que son mari est un homme qui souscrit profondément aux valeurs de l’Amérique et souhaite un monde meilleur. Le sénateur Barack Obama, qui se trouvait à Kansas City, a fait une brève apparition par liaison video pour saluer l'assistance.

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a, elle aussi, pris la parole à la convention de Denver. Elle a salué la candidature de la sénatrice Hillary Clinton. Le parti démocrate et l’Amérique en sont sortis renforcés, a dit Mme Pelosi. Dans les déclarations qu’elle a faites, hier, à partir de son Etat, New York, la sénatrice Hillary Clinton a dit que, dans l’intérêt de l’unité du parti démocrate, elle va autoriser ses délégués à voter pour le sénateur Obama.

Le clou de ces quatre jours de discours et de rencontres de la convention de Denver sera, jeudi soir, le discours de Barack Obama dans lequel il acceptera l’investiture de son parti pour la présidentielle de novembre.

Les républicains, eux tiendront leur convention nationale la semaine prochaine, à Minneapolis, dans le Minnesota.

Les autorités, à Denver, enquêtent sur une éventuelle tentative d’assassinat du sénateur Barack Obama. Elles révèlent qu’un toxicomane a été interpelé dans une banlieue de Denver, dimanche. A cette occasion, la police a découvert dans son véhicule deux fusils, des munitions, un gilet pare-balles et des stupéfiants. Cette arrestation a conduit les autorités sur la piste de trois autres suspects, appréhendés dans un hôtel de Denver, dimanche. D’après la télévision locale, l’un de ces hommes aurait proféré des menaces contre le sénateur Obama.


XS
SM
MD
LG