Liens d'accessibilité

Dakar déterminé à juger Hissène Habré selon le ministre sénégalais de la Justice


La récente condamnation à mort par contumance, à N’Djaména, de l’ancien président tchadien Hissène Habré, avait suscité des questions concernant son procès prévu à Dakar. L’ex-président tchadien, qui vit en exil au Sénégal, est accusé de crimes de guerre et crimes contre l’humanité par les victimes d’exactions commises sous son régime (1982-1990). L’Union africaine a donné mandat au Sénégal pour le juger.

Or, l’ancien chef d’Etat a été condamné par contumace par la justice tchadienne à la peine capitale le 15 août – avec 11 chefs rebelles tchadiens - pour l’attaque contre N’Djamena cette année. D’où les doutes exprimés par certains sur la possibilité légale de le juger une seconde fois. Mais pour le ministre sénégalais de la justice Madicke Niang, la procédure entamée à Dakar se poursuivra. « Nous avons reçu un mandat de l’Union africaine, nous allons nous en acquitter avec beaucoup de sérieux », a-t-il assuré, ajoutant qu’à aucun moment les autorités tchadiennes n’avaient état d’une autre procédure engagée contre Hissène Habré pour d’autres faits.

XS
SM
MD
LG