Liens d'accessibilité

Algérie : Plus de 40 morts dans un attentat à Issers


Un attentat suicide contre une académie de police à Issers, à l’est d’Alger a fait plus de 40 morts et 45 blessés en Algérie. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière de ces dernières années dans ce pays d’Afrique du Nord.Personne ne l’a encore revendiquée. L’attentat intervient après une embuscade tendue dimanche par des groupes armés islamistes contre un convoi des forces de l’ordre à Skikda à l’issue de laquelle huit policiers, trois militaires, un civil et quatre islamistes ont été tués, selon la presse algérienne qui parle de recrudescence des attentats islamistes et qu’elle attribue à Al-Qaida au Maghreb.

Walid Phares, directeur du Projet Terrorisme futur à la Fondation pour la défense des démocraties à Washington, voit dans la dernière attaque « une nouvelle phase dans la campagne menée par deux réseaux : le réseau local des salafistes et le réseau régional d’al-Qaida au Maghreb.» Les effort de déstabilisation du gouvernement algérien « sont en ligne avec l’Objectif stratégique d’Al-Qaida pour affaiblir les gouvernement locaux, et donc essayer d’amener les nouvelle recrus », explique M. Phares.

XS
SM
MD
LG