Liens d'accessibilité

Guinée Bissau : les arriérés de salaire et les prochaines élections prioritaires pour le nouveau gouvernement selon un analyste


La Guinée Bissau a un nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Carlos Correia. Ce dernier avait été nommé le 5 août par le président Joao Bernardo Vierra. Le chef de l’Etat bissau-guinéen avait dissous l’Assemblée nationale après que la Cour suprême eut jugé la prorogation du mandat des législateurs contraire à la Constitution.

Le Premier ministre est un proche du président, qui l’avait déjà nommé à ce poste à deux reprises, note le politologue Fafali Kodawo, ajoutant que « c’est un gouvernement de la vieille garde » qui vient d’être constitué. Etant donné que ce gouvernement n’est en place que jusqu’aux élections du 16 novembre, les Bissau-Guinéens en attendent, pour l’essentiel, le paiement des arriérés de salaire ainsi que l’organisation, dans les délais, des élections de novembre.

Pour ce qui est des accusations de complot contre l’ancien chef d’état-major de la marine,
l'amiral Américo Bubo Na Tchuto, Fafali Koudawo a expliqué qu’il est très tôt pour se prononcer sur cette affaire, les enquêtes étant en cours.

XS
SM
MD
LG