Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le matériel électoral bientôt à l’épreuve d’un nombre record d’électeurs


On s’attend, cette année, aux Etats-Unis, à une forte participation des électeurs hispaniques au scrutin présidentiel de novembre, à la suite de la mobilisation record des Américains pour voter aux primaires. Bien que réjouissant, cet afflux de nouveaux électeurs pourrait mettre à rude épreuve le matériel, surtout dans les Etats qui vont introduire de nouvelles techniques pour l’enregistrement des suffrages.

A Miami, en Floride, l’inscription des électeurs sur les listes va bon train, elle est même en progression par rapport aux années précédentes. L’électorat hispanique s’intéresse beaucoup à l’élection présidentielle de novembre, comme le fait remarquer Carlos Pereira, du Centre d’orientation pour les immigrants ; d’autant plus qu’il y a toujours des questions en suspens,comme la réforme de l’immigration et les moyens de doper la croissance de l’économie.

Chercheur à l’université de Floride, KEVIN WAGNER s’attend à une forte participation des électeurs en novembre, ce qui risque de poser des problèmes aux responsables des bureaux de vote. « Nous allons probablement avoir, ici, quelques nouveaux électeurs. Est-ce qu’ils vont voter à l’ouverture des bureaux de vote ? Savent-ils comment s’y prendre ? Cela risque de poser problème car une bonne partie des électeurs ne connaîtra pas toutes les nouvelles techniques pour utiliser les machines à voter », a-t-il souligné.

En Floride, cette année, les autorités ont déjà pris des dispositions pour parer à d’éventuelles difficultés. Dans cet Etat et dans plusieurs autres, on remplace les écrans d’ordinateurs sur lesquels on votait depuis quelques années. Désormais, les électeurs doivent utiliser des bulletins de vote qui sont enregistrés par un « scanner » ou dispositif optique, et gardés en mémoire, au cas où il y aurait contestation des résultats et nécessité d’un nouveau décompte des suffrages.

A l’échelle nationale, aux Etats Unis, le nombre de bureaux de vote qui ont recours à des bulletins en papier est en progression, alors que l’utilisation de matériel informatique, elle, diminue. En conséquence, il faut s’assurer qu’il y a assez de bulletins pour faire face à l’accroissement attendu du nombre d’électeurs, comme l’explique Kim Brace, un responsable d’Election Data Services, une société qui surveille les procédures de votes dans toute l’Amérique. « C’est un problème assez important. Nous voyons que le nombre de bulletins de vote « papier » à imprimer va être le double par rapport à ce qu’il était en 2004 », a-t-il dit.

On se souvient que lors de l’élection de 2004, dans l’Ohio et divers autres Etats, le manque de bulletins avait entraîné de sérieux retards dans les opérations de vote, mais aussi lors des primaires de cette année. L’approvisionnement des bureaux de vote en bulletins est surtout d’une importance critique dans les régions où il y a une forte participation de catégories d’électeurs non traditionnelles, comme les « hispaniques » et autres minorités. En Floride, on sera fixé ce mois d’août, quand les électeurs se rendront aux urnes pour les municipales.

XS
SM
MD
LG