Liens d'accessibilité

La NASA, l’agence spatiale américaine, a 50 ans!


La « National Aeronautics and Space Administration » célèbre cette semaine son cinquantenaire, ayant vu le jour le 29 juillet 1958 à l’instigation du président Dwight Eisenhower.

L’agence spatiale américaine a été le fruit de la concurrence qui existait à l’époque entre les Etats-Unis et l’ancienne Union soviétique. Cette dernière avait été la première à placer un engin spatial en orbite autour de la terre, le satellite Spoutnik 1, le 4 octobre 1957, point de départ de la course dans l’espace ».

Le premier projet de la NASA, « Project Mercury » visait à prouver que des êtres humains peuvent survivre dans l’espace, et à cette fin, l’agence recruterait 7 pilotes militaires comme premiers astronautes. L’un d’eux, Alan Shepard, était désigné comme le premier astronaute américain à conquérir l’espace, et son vol était programmé pour mai 1961. Mais le 12 avril de la même année, le monde apprenait, médusé, qu’un jeune pilote de chasse soviétique, Youri Gagarine, venait d’accomplir une révolution autour de la Terre. La NASA avait été battue à son premier objectif.

Sans tarder, le président John F. Kennedy demandait à la NASA d’atteindre un objectif encore plus important. « Je pense que cette nation doit être déterminée à parvenir à cet objectif, avant la fin de la décennie : mettre un homme sur la lune. Aucun autre projet spatial en ce moment ne pourrait être plus impressionnant pour toute l’humanité ou plus important pour l’avenir de l’exploration de l’espace. Et rien ne sera plus difficile ou coûtera davantage à accomplir », déclarait le président Kennedy.

Le premier « Projet Mercury », avec 6 vols dans l’espace, serait un succès du point de vue scientifique et dans l’opinion publique américaine. Puis est venu le projet Gemini, suivi du projet Apollo. Ce dernier était l’un des plus important à l’époque mais au début de 1967, il a été marqué par une tragédie : la mort de trois astronautes quand la fusée Apollo a pris feu lors d’un essai.

Le projet est néanmoins allé de l’avant, pour avoir son succès le plus marqué avec Apollo Onze qui a amerri sur la lune, avec les astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin. Des centaines de millions de personnes vissés à leur écran de télévision, ont observé Neil Armstrong faire le premier pas sur la lune, le 20 juillet, 1969.

« Un petit pas pour un homme. Un pas de géant pour l’humanité, » déclarait Armstrong, des paroles entrées dans l’histoire.

La NASA ne s’est pas reposée sur les lauriers. Les projets se sont poursuivis. Il y a eu la création de la première fusée que l’agence spatiale pouvait faire atterrir et utiliser de nouveau - la navette Columbia qui devait être suivie de plusieurs autres. Sans oublier le télescope Hubble, l’engin spatial qui a permis de découvrir des planètes au-delà de notre système solaire. La planète Mars n’est pas trop loin pour les engins de la NASA qui l’ont photographiée et explorée.

Les nouveaux projets ne manquent pas à la NASA qui prévoit la création de véhicules d’exploration des planètes qu’elle sera en mesure d’utiliser dans plusieurs vols dans l’espace. Et même un centre capable de générer de l’électricité sur la Lune.

XS
SM
MD
LG