Liens d'accessibilité

Les négociations inter-zimbabwéennes suspendues jusqu’à la fin de la semaine


Les négociations entre le pouvoir et l'opposition au Zimbabwé sont suspendues jusqu’à la fin de la semaine. C’est ce qu’a annoncé le président sud-africain, Thabo Mbeki, qui parraine les pourparlers à Prétoria. Ce délai permettra aux négociateurs de la Zanu-PF, le parti au pouvoir au Zimbabwé, et à ceux du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) d’opposition de rentrer à Hararé pour consulter les dirigeants de leur groupe respectif.

Lundi, des responsables proches des négociations ont dit qu’elles achoppaient sur les attributions de Morgan Tsvangirai, le leader du MDC, dans un éventuel gouvernement d'unité nationale, notamment sur la proposition de le nommer au poste de troisième vice-président sans aucun pouvoir exécutif.

Cette offre a été jugée inacceptable par le MDC, vu que M. Tsvangirai avait remporté le premier tour de l’élection présidentielle le 29 mars, avant de se retirer du second tour face à la campagne de violences contre ses partisans. Campagne menée, selon le MDC, par les militants de la Zanu-PF.

XS
SM
MD
LG