Liens d'accessibilité

Début des pourparlers inter-zimbabwéens à Prétoria


Ouverture jeudi à Prétoria en Afrique du Sud des pourparlers sur l'avenir politique du Zimbabwe, entre des négociateurs du pouvoir et de l'opposition. Selon un porte parole du président sud africain Thabo Mbeki, le médiateur de ce dialogue inter-zimbabwéen, les discussions devraient se poursuivre dans le plus grand secret pendant deux semaines pour tenter de résoudre la crise politique du pays.

Lundi, le président Robert Mugabe et le principal leader d’opposition, Morgn Tsvangirai ont paraphé à Harare un protocole d’entente appelant la Zanu-PF, le parti au pouvoir au Zimbabwe, et le Mouvement pour le changement démocratique d’opposition (MDC) à former un nouveau gouvernement, adopter des amendements à la Constitution et mettre fin aux violences politiques dans le pays.

En 2007, les deux parties s’étaient déjà entendues sur l’adoption d’une nouvelle Constitution, mais M. Mugabe n’a pas permis son entrée en vigueur avant l’élection présidentielle du mois de mars. Scrutin suivi d’un second tour très controversé en juin, qui a abouti à la ré-élection du leader zimbabwéen. M. Tsvangirai a renoncé à participer au second tour, invoquant le fait que ses partisans étaient victimes de meurtres dans le cadre d’une campagne d’intimidation parrainée par l’Etat.

XS
SM
MD
LG