Liens d'accessibilité

Le MEND projette des attentats pour prouver qu’il n’accepte pas des fonds du gouvernement nigérian


Le Mouvement pour l’Emancipation du Niger (MEND), l’organisation rebelle la plus importante de la région pétrolière au Nigéria, a assuré qu'il avait l'intention de s'attaquer, dans les 30 prochains jours, aux principaux oléoducs de la région du delta du Niger. Il s’agira de montrer qu’il n’a pas été payé par le gouvernement pour protéger les installations pétrolières, a-t-il précisé. Certains gangs criminels ont accepté de l’argent du gouvernement à cette fin, explique le MEND dans un communiqué.

Témoignant mardi à la Chambre des représentants du Nigéria, le directeur de la société pétrolière nationale a dit que cette dernière a versé 12 millions de dollars à des groupes de militants pour protéger ses installations dans le delta du Niger.

A noter que la Chambre des Représentants nigériane a ouvert une enquête sur les allégations de corruption dans le secteur pétrolier nigérian. L'agence de lutte contre la corruption au Nigeria, la Commission sur les crimes économiques et financiers (EFCC), a chiffré à environ 500 milliards de dollars les sommes volées au secteur pétrolier entre 1960 et 2007.

Suite aux attaques violentes des bandes armées ces dernières années, le Nigeria a perdu sa place de premier producteur africain de pétrole au profit de l'Angola. La baisse de la production a privé le pays de revenus considérables, et a contribué à la flambée des cours du pétrole sur les marchés internationaux.

XS
SM
MD
LG