Liens d'accessibilité

Mandela fête son 90ème anniversaire


L’ancien président sud-africain Nelson Mandela fête aujourd’hui son 90ème anniversaire. C’est l’occasion pour son pays et ses compatriotes de lui rendre hommage pour sa contribution historique à l’abolition du régime d’apartheid et à l’amélioration des conditions de vie des Sud-Africains. Mais M. Mandela ne juge pas sa tâche achevée. Par le biais de ses fondations, il continue de se battre pour une Afrique du Sud plus juste

M. Mandela l’a prouvé une fois de plus, lors de la fête en son honneur cette semaine à Johannesbourg à l’approche de son anniversaire. Dans ses propos, il a mis l’accent sur les activités du Fonds Mandela pour l’enfance. Et il s’est dit à la fois fier et plein d’humilité, face au bon travail accompli par ce fonds.

M. Mandela a dit que son vœu le plus cher est de voir la société sud-africaine changer la façon dont sont traités les enfants.

« Nos jeunes seraient plus heureux, nos familles plus unies, nos communautés plus sûres et notre gouvernement aurait des relations plus pacifiques avec les citoyens », a souligné l’ex-président sud-africain.

Né le 18 juillet dans le Transkei, M. Mandela, a rejoint le mouvement anti-apartheid dans sa jeunesse et est devenu, au fil des ans, chef de l’aile militaire de l’ANC, le Congrès national africain (ANC). A ce titre, il a dirigé la campagne de sabotage contre le gouvernement minoritaire blanc au pouvoir à l’époque.

Arrêté en 1962 par les autorités sud-africaines, M. Mandela a été condamné, deux ans plus tard, à la réclusion a perpétuité. Envoyé au bagne de Robben Island au large du Cap, il y est resté près de 20 ans, avant d’être libéré en 1990 par le président Frederik De Klerk, dans le cadre de la politique de légalisation de tous les partis politiques. En 1991, M. Mandela était élu à la présidence de l’ANC.

Trois ans plus tard, il accèdait à la magistrature suprême et jurait de tourner la page sur le chapitre de l’apartheid et de la discrimination dans son pays.

« Jamais, plus jamais notre beau pays ne connaîtra l’oppression d’un groupe par un autre », avait promis M. Mandela.

Il s’était également engagé à ne remplir qu’un seul mandat à la tête du pays. Et il tiendrait parole. Lauréat du Prix Nobel de la paix en 1993 avec son ancien ennemi, le président De Klerk, M. Mandela est aujourd’hui à la retraite. Ardent défenseur des droits des enfants, il mène toujours le combat contre le VIH/sida. Et à 90 ans, M. Mandela continue de lutter pour une Afrique du Sud meilleure.


XS
SM
MD
LG