Liens d'accessibilité

Des milliards d’êtres humains toujours sans eau potable ou toilettes, affirme l’Onu


Plus d’un milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable, et près d'un tiers des habitants de la Terre, soit 2,5 milliards d’êtres humains, n'ont pas accès à des installations sanitaires adéquates.

Tel est le constat d’un nouveau rapport de l’Onu préparé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et par le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

Ce rapport, publié à la fin du premier semestre de l’Année internationale de l’assainissement, évalue les progrès mondiaux, régionaux et nationaux en matière d’assainissement. Selon l’OMS, il montre avec beaucoup plus de détails les habitudes en matière d’assainissement, permettant aux experts de mettre en lumière les tendances dans l’utilisation d’installations améliorées, ainsi que les tendances de la défécation à ciel ouvert.

Rappelons que l'un des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) est de réduire de moitié le nombre de personnes sans accès à des installations sanitaires de base d'ici à 2015. Selon le nouveau rapport, ce but ne sera pas atteint.

Les plus importantes populations affectées se trouvent en Afrique sub-saharienne et en Asie du sud. Ce qui place un lourd fardeau sur les Africaines, chargées quotidiennement de subvenir aux besoins en eau de leurs familles.

Sept des dix pays qui ont progressé le plus rapidement et sont dans les temps pour atteindre l’objectif du Millénaire pour le développement en ce qui concerne la cible pour l’eau potable se trouvent en Afrique subsaharienne. Il s’agit du Burkina Faso, de la Namibie, du Ghana, Malawi, de l’Ouganda, du Mali et de Djibouti). Sur les pays qui ne sont pas encore dans les temps pour atteindre la cible pour l’assainissement, mais qui progressent rapidement, cinq sont en Afrique subsaharienne. Ce sont le Bénin, Cameroun, les Comores, le Mali et la Namibie.

XS
SM
MD
LG